Property Type
Action
City, State / Province, Post Code / Zip, Address...
 
With photo only

La chasse au miel des hommes-tigres au Népal

Home > Articles > La chasse au miel des hommes-tigres au Népal
La chasse au miel des hommes-tigres au Népal

Sur les contreforts de la chaîne des Himalayas, la floraison des diverses espèces de rhododendrons s’échelonne de début avril à fin juin, de 1800 à 5800 mètres.

Nepal

Les Apis Laboriosa (l’abeille mellifère himalayenne, la plus grande du monde, appelée aussi l'abeille géante de l'Himalaya), récoltent du propolis (résine végétale) sur les fleur de rhododendron. Elles construisent leurs nids sous des surplombs rocheux à flanc de falaise, à proximité d’un cours d’eau. Les rayons de leurs nids peuvent atteindre un mètre cinquante de diamètre.

hommes-tigres au Népal

Le Perengge est l’homme qui récolte le miel. C’est un personnage respecté dans sa communauté, non seulement pour son rôle lors de la chasse au miel, mais pour sa connaissance du monde des esprits. On l’appelle « guru », celui qui sait. L’échelle de bambou est hissée. Un homme choisi le poste d’observation d’où il pourra transmettre les instructions aux assistants qui déplacent le panier de récolte à l’aveugle, du sommet de la falaise.

Protégés avec les moyens du bord, les hommes paient le tribut de la récolte en visages tuméfiés et lèvres boursouflées. Le feu est allumé, déclenchant l’attaque massive des essaims.

hommes-tigres au Népal 2

Les abeilles affolées par la fumée lancent une attaque massive, qui durera une vingtaine de minutes avant de faiblir. L’ensemble des essaims de la falaise participe à cette offensive, plus d’une centaine de milliers d’abeilles en furie.hommes-tigres au Népal 2

hommes-tigres au Népal

Dès que l’attaque faiblit, le Perengge se hisse le long de l’échelle de bambou vers le premier des nids.

Pieds et mains nus, visage découvert, le Perengge subit les attaques répétées des abeilles dans des positions acrobatiques, sans assurance lorsqu’il se déplace le long de l’échelle. Certaines des falaises portent le nom de ceux d’entre eux qui y ont laissé la vie.

Constamment exposé, le guru n’a d’autre protection que de se rouler en boule sans pouvoir quitter l’échelle lors des nouvelles attaques. Écharpes et sacs plastique offrent des protections sommaires aux hommes venus défier l’abeille géante des Himalayas pour lui prendre son miel et sa cire.

hommes-tigres au Népal

Le maniement des longues perches de bambou sous les attaques répétées des essaims demande un sang froid et une assurance peu communs. Pour cette phase, le Perengge s’arrime à l’échelle à l’aide d’une corde. La partie extérieure de la galette de cire est occupée par le couvain, qui abrite les larves. Il doit d’abord la trancher à l’aide d’une longue perche de bambou sur laquelle est fixé un embout de bois taillé en lame plate.

hommes-tigres au Népal

Le miel est stocké dans la partie renflée du nid, accrochée à la roche. Pour le récolter, le Perengge doit positionner le panier de bambou à l’aide d’une perche maniée à bout de bras, sous la partie qu’il s’apprête à sectionner avec l’autre perche.
Du haut de la falaise, deux hommes règlent la tension de la corde qui soutient le panier, guidés par les ordres hurlés par le fils du Perrenge, posté à distance pour avoir une vision d’ensemble. Un travail de coordination mené à l’aveugle dont dépend en grande partie le succès de la récolte.

hommes-tigres au Népal

hommes-tigres au Népal

Les hommes chargés de récupérer le miel sont les khudhapup (khuda signifie miel en raï). Ils vident le panier dans une grande jarre en métal repoussé avant de le filtrer.

hommes-tigres au Népal

Quatre heures durant, le Perrengue se déplace entre ciel et terre pour récolter les huit nids de la falaise, chaque nouvelle colonie visitée déclenchant un regain d’attaque.

hommes-tigres au Népal

hommes-tigres au Népal

Le maniement des longues perches de bambou sous les attaques répétées des essaims demande un sang froid et une assurance peu communs. Pour cette phase, le Perengge s’arrime à l’échelle à l’aide d’une corde.
Toujours environné d’abeilles, il s’apprête à sectionner le grand arc de cercle qui abrite le couvain, pour accéder aux réserves de miel situées en haut du nid.

hommes-tigres au Népal

Le Perrengue se déplace entre ciel et terre entre chaque assaut contre un nid, chaque nouvelle colonie visitée déclenche un regain d’attaque.

hommes-tigres au Népal

Une fois les abeilles engluées sommairement écartées, le miel est filtré par pressage au travers d’un linge pour être stocké en jerrican.

hommes-tigres au Népal


© www.blogpost.net 16.01.2015

 

 
Comments
No comments yet
Please type a reply text
Reply was added successfully
Reply
Please enter Your name
Please enter correct e-mail address
Link was sent successfully
Your name
Friends e-mail
Access to database...